Accord Sacem/Facebook : nouveaux débouchés pour le streaming ?

La société d’auteur et le réseau social ont annoncé avoir conclu des accords autorisant les utilisateurs de Facebook, Instagram, Messenger et Oculus à intégrer de la musique à leur contenu tout en permettant aux auteurs d’être rémunéré pour ces exploitations. Ces accords ouvrent également la voix à de nouveaux usages de la musique en streaming vidéo.


Facebook compte bien s’appuyer sur la musique pour se positionner face à ses concurrents et, en premier lieu, face à Youtube. Après avoir signé des accords avec Universal Music et Warner Music, la firme américaine vient de conclure avec la Sacem trois accords multi-territoriaux qui couvrent l’utilisation du répertoire de la Sacem, mais également ceux de Wixen Music Publishing et de la société canadienne SOCAN (la Sacem dispose d’un mandat de gestion pan-Européen pour ces sociétés) sur plus de 180 pays.

Le premier effet à cette entente concerne directement les utilisateurs des plateformes qui disposeront désormais d’un service leur permettant de synchroniser une musique (issue des répertoires pré-cités) aux vidéos qu’ils postent. En contrepartie, les ayants droit représentés seront « valorisés et rémunérés pour l’utilisation de leurs œuvres », indique les partenaires sans toutefois préciser les modalités de ces transactions.

À terme, les signataires prévoient « le lancement de fonctionnalités innovantes sur ces plateformes » et d’établir « un système de gestion de contenu de premier plan ». Autrement dit, de nouveaux services sont à attendre sur les plateformes concernées, nouveaux services qui devraient permettre de multiplier les sources de diffusion et de rétribution pour la filière musicale, et à Facebook d’innover en matière de streaming vidéo.

Plus d’infos