Bilan CNC 2017 : la place de la musique

À travers le bilan 2017 du Centre national du cinéma (CNC), un ensemble de données permet d’évaluer la place de la musique dans les productions audiovisuelles et dans les aides accordées par l’établissement.


Alors que le CNC inaugure en 2018 une transformation de ses aides aux clips (plus d’infos), les résultats 2017 témoignent de son engagement en faveur des captations de concerts, et d’une présence toujours plus faible des documentaires musicaux chez les diffuseurs.

Documentaire
Les diffuseurs participent au financement de 125 heures de documentaires autour des arts en 2017, contre 105 heures en 2016. Les documentaires concernant le spectacle vivant (musique, cirque, danse et théâtre) représentent 2,3 % des heures de documentaires aidées en 2017, contre 3,6 % en 2016. Parmi les heures de documentaires de spectacle vivant, 85,9 % sont consacrées à la musique (2,0 % du volume total de documentaires aidés).

En 2017, le CNC soutient des captations de spectacles musicaux à hauteur de 26,5 M€

Adaptation audiovisuelle de spectacle vivant : le spectacle musical domine le genre
En 2017, la hausse du volume de production de programmes de spectacle vivant concerne en particulier la musique (+62 heures) et notamment les musiques du monde / traditionnelles (+42 heures) et les musiques hip hop / rap / électro (+39 heures). Le nombre d’heures de variété / rock passe de 210 à 165 heures, derrière la musique classique dont le nombre d’heures est stable à 184 heures.
Les captations de spectacles musicaux représentent une très grande majorité des heures aidées, à 79,0 % du volume en 2017 (comme en 2016). En 2017, le CNC a soutenu à hauteur de 26,5 M€ la captation de spectacles musicaux, soit un montant en progression de 5,0 %. La musique classique représente 17,8 % des heures aidées. Suivent la variété / rock (16,0 %), l’opéra (15,6 %), le jazz (10,6 %), le hip hop / rap / électro (9,2 %) et les musiques du monde / traditionnelles (8,5 %).

Clip & usages audiovisuels des Français
Les vidéo-clips musicaux sont le genre de programmes le plus consommé sur les sites de partage : 43,1 % des utilisateurs de ces sites déclarent regarder ce type de contenus.


Les aides

  • Aide à la création de musique originale de longs métrages : 524 500 € pour 57 aides apportées
  • Aide complémentaire à la musique originale de courts métrages : 100 500 € pour 32 projets
  • Aide aux vidéomusiques (prime à la qualité) : 300 000 € pour 25 vidéomusiques sur 71 projets examinés et 300 916 € pour 35 dossiers de réinvestissement instruits

BILAN 2017 DU CNC